«

»

Les 111 ans de l’Aiglon

Le mot du Président suivi de quelques photos de cette soirée

Bienvenue à l’AIGLON

Onze années se sont écoulées depuis le centenaire de notre patro, que nous avons fêté dignement.

Pendant ces 11 années, certains de nos aiglons nous ont quittés. Nous avons une pensée pour eux et tout particulièrement aujourd’hui pour Lucien.

Mais l’Aiglon c’est avant tout la jeunesse et son avenir.

Depuis 111 ans nous sommes dans ce quartier des Chartrons avec un repaire : l’église St Louis et depuis peu par son guide spirituel : le père DOP.

A la salle Minvielle nous accueillons de nombreux jeunes venus pratiquer leur sport favori : la gym .

Initiation pour les plus jeunes, détente et compétition pour les Jeunesses, les Poussines et les Ainées et détente pour les adultes, pour se maintenir en forme. Depuis quelques années, c’est environ 130 jeunes que nous recevons dans cette salle.

La salle est également ouverte à ces jeunes qui viennent fêter leur anniversaire.

L’Aiglon c’est aussi le Centre de Vacances situé à Eget dans les Pyrénées.

Dans ce superbe environnement, viennent séjourner des couples, des familles, des groupes, des scouts, des écoles, certains organisent des cousinades ou des réunions de famille.

Ainsi se créent des liens d’amitiés, de connaissance, de convivialité, d’échanges : tout ce qui fait le patro.

Ces jeunes viennent se construire dans les valeurs que sont les nôtres et surtout ils viennent se forger des souvenirs.

Souvenirs qui alimenteront plus tard leur propos.

Mais pour avoir des souvenirs à transmettre, il faut des personnes bénévoles qui viennent donner ce qu’ils ont reçus des anciens, ainsi à leur tour, le moment venu, ils passeront le témoin.

C’est dans cette manière qu’avance l’Aiglon.

De cette façon nous fêterons les 120, 130 ans de notre patro, grâce aux bénévoles venus donner de leur temps.

Venez nous rejoindre et vous vivrez une aventure formidable faite d’amitié.

Bonne soirée et que vive l’Aiglon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire